Bilirubine sérique totale chez un nouveau-né

Mesure et suivi d’une bilirubine sérique totale chez un nouveau-né qui présente des signes suggestifs d’un ictère néonatal

Nous avons besoin de votre opinion !
Sondage portant sur le Rapport en soutien: Mesure et suivi d’une bilirubine sérique totale chez un nouveau-né qui présente des signes suggestifs d’un ictère néonatal
Sondage portant sur la Feuille de suivi : Mesure et suivi d’une bilirubine sérique totale chez un nouveau-né qui présente des signes suggestifs d’un ictère néonatal
Sondage portant sur le PMN : Mesure et suivi d’une bilirubine sérique totale chez un nouveau-né qui présente des signes suggestifs d’un ictère néonatal
Sondage portant sur l’Ordonnance collective : Initier une bilirubine sérique totale (BST) chez un nouveau-né qui présente des signes suggestifs d’un ictère néonatal et en assurer le suivi

 

JUILLET 2023

L'ictère néonatal, aussi appelé jaunisse, est une affection fréquente qui touche plus de la moitié des nouveau-nés de 35 semaines d’âge gestationnel ou plus. Elle est le plus souvent bénigne et se résorbe d’elle-même avec une bonne hydratation. Dans de rares cas, la présence de certains facteurs de risque combinée à un niveau élevé de bilirubine sérique totale peut mener au développement d’une hyperbilirubinémie grave et même d’une encéphalopathie bilirubinémique avec de graves séquelles neurologiques. Le suivi des nouveau-nés qui présentent des signes d’ictère est donc essentiel à la détection précoce et à la prévention des cas d’hyperbilirubinémie grave puisqu’il permet d’initier rapidement un traitement chez les nouveau-nés qui en ont besoin.

Le suivi de l’ictère néonatal est en grande partie effectué par les infirmiers et les infirmières dans le cadre du suivi postnatal. Celui-ci a souvent lieu dans le cadre de visites à domicile, mais également en centre hospitalier dans les premiers jours qui suivent la naissance. Puisque la prise de décision pour une prise en charge thérapeutique exige une mesure de bilirubine sérique totale, l’utilisation d’une ordonnance collective pour initier une mesure diagnostique est essentielle au travail de ces professionnels de la santé. Dans ce but, le ministère de la Santé et des Services sociaux a demandé à l’INESSS d’élaborer un protocole médical national et un modèle d’ordonnance collective associée pour soutenir les professionnels de première ligne des différents milieux. Ces outils permettront également d’harmoniser les pratiques à l’échelle provinciale.

Abonnez-vous à notre infolettre dès maintenant

Abonnement