Fibrinolyse dans le cadre d'un infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST

2017-05-24 | Cardiologie et maladies neurovasculaires

Notice Santécom: 104186

 

SONDAGE – Qu’avez-vous pensé :

 

En octobre 2016, l’Unité d’évaluation cardiovasculaire (UÉCV) de l’INESSS a publié des normes relatives aux traitements de reperfusion de l’IAMEST (Normes IAMEST) concernant l’arrivée d’un patient à un centre qui n’offre pas d’ICP. Ces normes recommandent que pour un  patient qui ne présente pas de contre-indication à la fibrinolyse et pour qui le délai anticipé du premier contact médical à la réalisation de l’ICPP est supérieur à 120 minutes, de privilégier l’administration d’un agent fibrinolytique, selon un protocole écrit.

Conséquemment, la Direction du médicament de l’INESSS a élaboré, en collaboration avec l’UÉCV, une ordonnance de fibrinolyse coronarienne appuyée par un rapport, ainsi qu’un outil complémentaire destiné aux établissements et aux cliniciens, et ce afin:

  • d’encadrer et de faciliter la prescription de la fibrinolyse ;
  • de diminuer l’appréhension reliée à l’utilisation de la fibrinolyse ;
  • d’aider le clinicien à gérer les saignements qui peuvent lui être associés et ;
  • de promouvoir le bon usage de la fibrinolyse pour qu’elle demeure un choix de traitement de reperfusion selon les indications proposées.

L'ordonnance et l'outil complémentaire pour les établissements et les cliniciens seront inclus dans un outil interactif intitulé : Trousse d’outils pour soutenir l’implantation des normes de qualité relatives aux traitements de reperfusion de l’infarctus aigu du myorcarde avec élévation du segment ST (IAMEST) au Québec qui sera diffusé et mis en ligne sous peu.

Abonnez-vous à notre infolettre dès maintenant

Abonnement