Cancer de la prostate localisé

2016-02-25 | Cancérologie

Le cancer de la prostate a la plus forte incidence chez les hommes. Parmi les traitements possibles, on trouve la prostatectomie radicale, la radiothérapie externe, la curiethérapie et la surveillance active ou observation vigilante. Puisqu’aucune des modalités de traitement ne semble démontrer de supériorité par rapport aux autres en termes d’efficacité et d’innocuité, que les différentes options thérapeutiques sont équivalentes quant à la mortalité et que les effets secondaires sont variables selon le traitement, le patient doit pouvoir discuter des différents traitements avec le personnel médical afin de faire un choix qui correspondra à ses valeurs et à ses préférences. La présence d’un comité interdisciplinaire et l'emploi d’outils d’aide à la décision pourrait faciliter ce processus décisionnel.

Cette note informative, fruit d'une collaboration entre l’INESSS et l’UETMIS du CHU de Québec, fait état de la documentation scientifique pertinente comparant l’efficacité et l’innocuité des traitements du cancer de la prostate localisé entre eux. Cette note destinée aux professionnels de la santé, médecins spécialistes et médecins de famille pourra aider ces professionnels à guider leurs patients dans le choix d’une option thérapeutique appropriée selon les valeurs et préférences de ces derniers. Ce document pourra servir de base à l’élaboration éventuelle d’un outil d’aide à la décision pour les patients afin de les aider à mieux comprendre les conséquences possibles des options thérapeutiques et à prendre une décision éclairée.

 

Abonnez-vous à notre infolettre dès maintenant

Abonnement