Extrait d'avis au ministre

Remicade

Dénomination commune / Sujet : Infliximab
Nom du fabricant : Schering
Forme : Poudre pour perfusion intraveineuse
Teneur : 100 mg

Indication : Colite ulcéreuse

Recommandation de l'INESSS
Avis de refus – Justesse du prix

Décision du Ministre
Information actuellement non disponible en ligne

Evaluation publiée le 7 février 2007

Description du médicament

L’infliximab est un anticorps monoclonal partiellement humanisé qui inhibe l’activité du facteur de nécrose tumorale alpha. Cette cytokine naturelle est impliquée dans le développement de la progression de maladies inflammatoires, infectieuses et auto-immunes. Dernièrement, Santé Canada a homologué une nouvelle indication pour l’infliximab soit : pour la réduction des signes et des symptômes des poussées évolutives des formes modérées ou graves de la colite ulcéreuse ainsi que pour l’induction de la rémission clinique, la guérison de la muqueuse et la réduction de l’utilisation ou l’arrêt des corticostéroïdes chez les patients dont la réponse au traitement standard n’est pas satisfaisante. La colite ulcéreuse est une maladie chronique pour laquelle la chirurgie est présentement la seule avenue curative et celle-ci est réservée aux personnes avec atteinte grave ou qui sont réfractaires à leur traitement pharmacologique.

Les résultats de deux essais randomisés et contrôlés, ACT 1 et ACT 2 (Rutgeerts 2005), portant sur l’efficacité de l’infliximab dans la colite ulcéreuse active de stade modérée ou sévère démontrent un avantage significatif contre placebo au niveau de la réponse, de la rémission et de la guérison de la muqueuse. Toutefois, des études à plus long terme et comparatives avec la chirurgie curative seraient souhaitables pour permettre au Conseil de mieux cibler la place de l’infliximab pour le traitement de cette affection. Néanmoins, le Conseil reconnaît la valeur thérapeutique de l’infliximab pour retarder à court terme une intervention chirurgicale chez les patients souffrant d’une colite ulcéreuse de stade modéré ou grave.

Le coût annuel d’un traitement à l’infliximab se situe entre 21 150 $ et 42 300 $ pour une personne de 75 kg et s’avère supérieur à celui de l’intervention chirurgicale curative. Le Conseil considère les coûts pour obtenir un résultat de santé beaucoup trop élevés. Considérant le nombre de patients à traiter (NNT = 6) pour obtenir une rémission après douze mois, un coût de traitement de
190 350 $ serait nécessaire pour obtenir une rémission présente à la semaine 54. Une analyse pharmacoéconomique est jugée nécessaire par le Conseil pour justifier le coût de traitement au regard des résultats d’efficacité obtenus.

En conséquence, le Conseil considère que RemicadeMC ne rencontre pas le critère de la justesse du prix. Il a donc recommandé le refus d’inscrire RemicadeMC pour le traitement de la colite ulcéreuse de stade modéré ou grave.

 

Abonnez-vous à notre infolettre dès maintenant

Abonnement