Extrait d'avis au ministre

Novo-Betahistine

Dénomination commune / Sujet : Bétahistine (dichlorhydrate de)
Nom du fabricant : Novopharm
Forme : Comprimé
Teneur : 16 mg et 24 mg

Indication : Vertiges liés à la maladie de Ménière ou labyrinthite

Recommandation de l'INESSS
Médicaments d'exception – Modification des indications et des critères reconnus

Décision du Ministre
Information actuellement non disponible en ligne

Evaluation publiée le 7 février 2007

Description du médicament

La bétahistine est un agoniste sélectif des récepteurs H1 de l'histamine. Elle est inscrite dans la section des médicaments d’exception pour réduire la sévérité des vertiges liés à la maladie de Ménière ou lors de labyrinthite.

Plusieurs études cliniques comparatives contre placebo (Legent 1984, Fisher 1985, Osterveld 1989) ont été réalisées auprès de personnes souffrant de vertiges paroxystiques d’origines diverses, incluant la maladie de Ménière et excluant les vertiges d’origine centrale. Les résultats de ces essais ont démontré que la bétahistine réduit davantage la fréquence, la durée et l’intensité des crises de vertiges et l’acouphène que le placebo. Les sujets souffrant de vertiges paroxystiques non liés à la maladie de Ménière ont bénéficié du traitement tout comme les autres.

Aux doses usuelles de 24 mg à 48 mg par jour, le coût de traitement mensuel oscille entre 13 $ et 38 $.

Ainsi, le Conseil désire permettre l’utilisation de la bétahistine pour réduire les vertiges d’origine périphérique. En conséquence, le Conseil a recommandé la modification de l’indication de paiement et du critère d’utilisation comme suit :

  • pour réduire la sévérité des vertiges d’origine périphérique;

Abonnez-vous à notre infolettre dès maintenant

Abonnement