Extrait d'avis au ministre

Alunbrig (cancer poumon)

Dénomination commune / Sujet : brigatinib
Nom du fabricant : Takeda
Forme : Co. et Trousse de départ
Teneur : 30 mg, 90 mg, 180 mg et 90 mg (7 co.) - 180 mg (21 co.)

Indication : Traitement du cancer du poumon non à petites cellules localement avancé ou métastatique ALK+

Recommandation de l'INESSS
Refus d'inscription

Décision du Ministre
Ne pas inscrire aux listes des médicaments (2019-08-15)

Evaluation publiée le 10 juillet 2019

Téléchargez l'Avis au ministre sur Alunbrig (cancer poumon)

 Extrait de l'avis au ministre sur Alunbrig 387 KiO

Le brigatinib (AlunbrigMC) est utilisé pour traiter le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) métastatique présentant un réarrangement du gène ALK. Ce réarrangement est une caractéristique rare que l’on retrouve chez environ 3 à 7 % des personnes atteintes de ce cancer. Sans traitement, ces patients vivent rarement plus de cinq ans. Malheureusement, à ce stade de la maladie, il n'existe aucun médicament pour guérir ce type de cancer. Le brigatinib, comme les autres traitements disponibles, vise à ralentir la progression de la maladie ou à améliorer le confort des patients.

Le brigatinib est utilisé chez les patients qui ont reçu le crizotinib pour ce type de cancer et lorsque la maladie est avancée. Actuellement, à ce stade de la maladie, les patients reçoivent majoritairement l’alectinib (AlecensaroMC), un autre médicament qui cible le réarrangement du gène ALK, et, plus rarement, le céritinib (ZykadiaMC).

L’évaluation du brigatinib repose sur une étude de faible qualité dans laquelle l’efficacité et l’innocuité ne sont pas comparées à celles des médicaments actuellement administrés. L’INESSS juge donc que le brigatinib ne répond pas à un besoin de santé non comblé par d’autres options et que les données évaluées sont insuffisantes pour démontrer les bienfaits de ce traitement.

Ainsi, puisque la valeur thérapeutique du brigatinib n’est pas reconnue, les quatre autres aspects prévus par la loi (justesse du prix, rapport entre le coût et l’efficacité du traitement, conséquences de l’inscription du médicament à la liste sur la santé de la population et sur les autres composantes du système de santé et des services sociaux, ainsi que l’opportunité de l’inscription du médicament à la liste au regard de l’objet du régime général) n’ont pas été évalués.

Abonnez-vous à notre infolettre dès maintenant

Abonnement