L’application des mesures en protection de la jeunesse

2019-02-18 | Jeunes et familles

Notice Santécom: 119306

 

SONDAGE – Qu’avez-vous pensé du Cadre de référence

Lorsque la sécurité ou le développement d’un enfant est compromis en vertu de la Loi sur la protection de la jeunesse (LPJ), le directeur de la protection de la jeunesse (DPJ) doit prendre sa situation en charge et proposer des mesures aux parents et à l’enfant afin de corriger la situation. En vertu de l’article 33 de la Loi sur la protection de la jeunesse (LPJ), il autorise alors un intervenant responsable à voir à l’application des mesures de protection prévues dans une entente sur des mesures volontaires ou dans une ordonnance. 

 

Le présent cadre de référence est une révision du document produit en 2007 par l’Association des centres jeunesse du Québec (ACJQ).  Les changements législatifs ainsi que l’évolution de la pratique clinique, depuis sa parution, ont rendu cette révision nécessaire. Le cadre de référence soutient la pratique professionnelle des personnes autorisées par le DPJ à intervenir à cette étape importante du processus d’intervention en protection de la jeunesse. Il présente les principes directeurs de l’application des mesures, précise les fonctions et les responsabilités de la personne autorisée par le DPJ, précise les étapes du processus clinique de l’application des mesures et énonce des aspects d’encadrement spécifique à ce service.

Abonnez-vous à notre infolettre dès maintenant

Abonnement