Extrait d'avis au ministre

Rituxan (LNH)

Dénomination commune / Sujet : Rituximab
Nom du fabricant : Roche
Forme : Solution pour perfusion intraveineuse
Teneur : 10 mg/ml

Indication : Lymphome non hodgkinien (LNH)

Recommandation de l'INESSS
Ajout de nouveaux médicaments à la Liste de médicaments – Établissements

Décision du Ministre
Information actuellement non disponible en ligne

Evaluation publiée le 7 février 2007

Description du médicament

Le rituximab est un anticorps monoclonal dirigé contre l’antigène CD20 présent à la surface des lymphocytes B, antigène très actif dans le lymphome non hodgkinien (LNH). L’efficacité du rituximab pour le traitement du LNH folliculaire avancé est reconnue. RituxanMC est maintenant indiqué pour le traitement d’entretien des personnes atteintes d’un LNH folliculaire qui ont répondu au traitement d’induction par le protocole de chimiothérapie CHOP ou CHOP plus rituximab.

Le LNH folliculaire est une maladie incurable dont la survie médiane est d’environ sept à dix ans. Son évolution est caractérisée par des récurrences pour lesquelles le taux de réponse aux traitements diminue de même que la durée de rémission entre chacune des récurrences. Les thérapies actuelles sont nombreuses et visent à induire une rémission. Leur efficacité est mesurée par la durée de la réponse ou la survie sans progression. Considérant l’évolution naturelle de la maladie, le traitement d’entretien du LNH est souhaitable. Peu d’agents ont cependant démontré une efficacité dans cette indication.

La publication récente de l’étude EORTC (van Oers 2006), un essai ouvert, randomisé et contrôlé par un groupe sous observation, a confirmé l’efficacité du rituximab en traitement d’entretien chez des sujets atteints d’un LNH folliculaire ayant répondu à un traitement d’induction. Les résultats indiquent que la survie sans progression peut être prolongée d’environ un à trois ans selon les différents régimes étudiés, comparativement à une période d’observation. Les bénéfices sont cliniquement significatifs puisqu’on retarde les prochaines thérapies pour ces personnes. De plus, les données obtenues de l’essai EORTC indiquent que la survie globale à trois ans est significativement augmentée.

Le coût d’un traitement d’entretien avec le rituximab est élevé si un individu reçoit le nombre de doses maximal pendant une période de deux ans, soit 25 374 $; mais ce coût est comparable à celui d’autres thérapies qui seraient nécessaires s’il y avait récidives. L’évaluation du rendement coût-efficacité avec le rituximab en thérapie d’entretien pour des personnes avec lymphome folliculaire en progression s’avère acceptable. Puisque le traitement d’entretien avec le rituximab retarde significativement les prochaines récidives, le Conseil considère que ce traitement rencontre le critère de la justesse du prix.

En conséquence, le Conseil a recommandé l’inscription de RituxanMC sur la Liste de médicaments — Établissements avec le critère d’utilisation suivant :

  • pour le traitement d’entretien des personnes atteintes d’un LNH folliculaire ayant répondu à un traitement d’induction, et ce, jusqu’à progression de la maladie ou pour une période maximale de 2 ans;

Abonnez-vous à notre infolettre dès maintenant

Abonnement