Repérage et diagnostic de la rougeole

2024-03-28 | Médicaments: Usage optimal

La rougeole est une maladie hautement contagieuse. Le virus se transmet par voie aérienne et par contact avec les sécrétions respiratoires du nez et de la bouche. Toutefois, la vaccination, disponible depuis 1970, offre une protection efficace contre l’infection.

Le repérage des personnes susceptibles d’être atteintes de la rougeole comprend la recherche de signes et symptômes typique d’une rougeole et une histoire de santé incluant notamment le statut immunitaire, les antécédents de voyage et les contacts récents avec une personne suspectée ou atteinte de la rougeole. Les options d’analyses de laboratoire en cas de suspicion de rougeole sont principalement un test spécifique d’amplification des acides nucléiques (TAAN) et une sérologie IgM, selon le temps écoulé depuis le début de l’éruption cutanée.

Dans le contexte actuel d’émergence des cas de rougeole au Québec, l’INESSS a élaboré des outils afin d’optimiser le diagnostic des cas de rougeole en :  

  • favorisant le repérage des personnes susceptibles d’être atteintes de rougeole;
  • guidant les cliniciens dans le choix de l’analyse de laboratoire à effectuer.

Les outils proposés comprennent d’abord un outil d’aide à la décision pour le repérage et le diagnostic de la rougeole, ainsi qu’un aide-mémoire associé. Ces outils seront appelés à évoluer au cours des prochains jours étant donné l’évolution du contexte épidémiologique.

Il est à noter que le diagnostic différentiel des maladies éruptives de l’enfant était hors de la portée du mandat de l’INESSS et que les professionnels de la santé peuvent se référer à l’outil du CHU Sainte-Justine.

Un protocole médical national pour initier des mesures diagnostiques chez une personne symptomatique en contexte de suspicion de rougeole, ainsi qu’un modèle d’ordonnance collective associée, sont en cours d’élaboration.

 

REF1016

Abonnez-vous à notre infolettre dès maintenant

Abonnement