Logo INESSS

Madame Sylvie Desmarais nommée à titre de directrice des services sociaux de l'INESSS

Le président directeur général de l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS), docteur Luc Boileau, a le plaisir d'annoncer la nomination de Mme Sylvie Desmarais, à compter du 23 décembre 2016, à titre de directrice des services sociaux de l'INESSS. 

Depuis juin dernier, Mme Desmarais était adjointe à la directrice des services sociaux (santé mentale, dépendance et services aux jeunes et à leur famille). C’est donc une personne qui connait déjà les enjeux de l’organisation qui succède à Mme Anne Lauzon. Cette dernière quitte son poste pour une retraite bien méritée.

L’expérience de plus de 30 ans de Mme Desmarais dans le domaine de la santé et des services sociaux est un atout considérable pour l’INESSS. D’abord clinicienne, elle occupe ensuite la fonction de conseillère aux établissements à l’Agence de la santé et des services sociaux de Laval, de 2000 à 2005. Elle assume ensuite pendant 10 ans les responsabilités de directrice-conseil pour les services cliniques à l’Association des centres jeunesse du Québec (ACJQ). Nul doute que sa connaissance du réseau ainsi que ses habiletés de gestion seront mises à profit pour poursuivre le développement de cette importante direction pour l’INESSS et surtout, pour l’amélioration des services à la population.

Nous tenons à féliciter Mme Desmarais pour sa nomination et lui souhaitons beaucoup de succès dans ses nouvelles responsabilités.

Médicaments à l'étude pour la liste de juin 2017 – nouveaux questionnaires!

L'INESSS rend aujourd'hui publics les médicaments pour lesquels une demande d’inscription à la liste de juin 2017 a été déposée.

Les professionnels de la santé, les citoyens, les patients, ainsi que leurs associations et regroupements peuvent faire parvenir leurs commentaires sur l'un des produits à l'étude d’ici le 20 janvier 2017. Pour ce faire, nous vous invitons à remplir l’un des deux nouveaux questionnairesdéposés sur le site de l’INESSS. L’un d’eux s’adresse aux associations et groupes de patients et l’autre s’adresse aux patients eux-mêmes ainsi qu’à leurs proches. L’objectif de ces questionnaires est de mieux comprendre l’impact de la maladie sur leur vie et celle de leurs proches et de prendre en considération ces informations dans le processus d’évaluation des médicaments. Pour de plus amples renseignements, veuillez vous référer à la Section A-Contexte et directives des questionnaires.

L’INESSS demande que les participants au processus d’évaluation fassent état de leurs conflits d’intérêts afin d’assurer l’objectivité et la crédibilité du processus. Ainsi, tout commentaire soumis doit être accompagné d’une déclaration des conflits d’intérêts qui peuvent influencer ou avoir une apparence d’influence sur l’information soumise. Si vous remplissez un questionnaire, une section est prévue à cet effet. Cette information est requise par souci de transparence, une déclaration des conflits d’intérêts ne résultant pas en un rejet de l’information. Les groupes et associations doivent énumérer les noms de tous les fabricants pharmaceutiques ayant contribué financièrement. L’énumération ne doit pas se limiter au nom du fabricant du médicament évalué. Des exemples de conflits d’intérêts incluent, mais ne se limitent pas, à un support financier de la part de l’industrie pharmaceutique (subvention de recherche ou d’éducation, honoraires, cadeaux, salaire), une affiliation, des relations personnelles ou commerciales avec un fabricant ou autres groupes d’intérêt.

Consultez le plan de travail pour connaître tous les médicaments en cours d'évaluation.