Repérage et processus menant au diagnostic de la maladie d'Alzheimer et d'autres troubles neurocognitifs

2015-10-22 | Dépistage et pratiques cliniques préventives, Personnes âgées

La maladie d’Alzheimer (MA) et les autres troubles neurocognitifs (TNC) concernent de plus en plus de personnes au Canada. Ils constituent la cause la plus importante d’invalidité chez les personnes âgées et coûtent plusieurs milliards de dollars par année à la société canadienne. Au Québec, il a été estimé que ces maladies toucheraient environ 115 000 personnes en 2015.

Les professionnels de la santé et des services sociaux de première ligne sont les mieux placés pour repérer les TNC, puisqu’en général ils connaissent bien l’histoire, les antécédents médicaux et le fonctionnement antérieur du patient. Or, il semble que la MA et les autres TNC pourraient être davantage repérés en première ligne. Un manque de connaissances des signaux d’alerte et des symptômes, des outils de repérage, de temps et de moyens ainsi que la complexité du processus menant au diagnostic et la croyance qu’un repérage précoce augmente la détresse des patients et celle des proches constitueraient les principaux obstacles au repérage et au diagnostic de ces maladies en première ligne.

C’est dans ce contexte que le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a demandé la contribution de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) pour l’élaboration d’un rapport d’évaluation en appui à la réalisation d’outils de soutien à la pratique clinique destinés au repérage et au diagnostic de la MA et des autres TNC.

L'INESSS rend également disponible des fiches sur les outils de repérage pour les professionnels de la santé.

Ces fiches sont disponibles sur notre application "INESSS Guides".

Abonnez-vous à notre infolettre dès maintenant

Abonnement