Portrait du traitement de l’accident vasculaire cérébral ischémique en phase hyperaiguë au Québec en 2013-2014

2016-05-31 | Cardiologie et maladies neurovasculaires

Notice Santécom: 72505

L’accident vasculaire cérébral (AVC) résulte de l’interruption de l’apport sanguin aux cellules cérébrales et constitue une cause majeure de mortalité, de morbidité et d’incapacité grave. Environ 87 % des AVC sont d’origine ischémique, c’est-à-dire qu’ils sont attribuables à un caillot qui a interrompu la circulation sanguine au cerveau, ce qui peut induire des déficits d’ordre moteur, sensitif, cognitif et émotionnel. Selon les données de la Fondation des maladies du coeur et de l’AVC [2015], chez 100 personnes qui ont subi un AVC :

  • 15 décèdent;
  • 10 sont si gravement handicapées qu’elles nécessitent des soins à long terme;
  • 40 souffrent d’une déficience modérée ou grave;
  • 25 se rétablissent tout en conservant une déficience ou une incapacité mineure;
  • 10 se rétablissent complètement.

Un élément central du traitement de l’AVC ischémique consiste à tenter de dissoudre le caillot le plus rapidement possible après l’apparition des symptômes par l’administration d’un médicament thrombolytique, « l’activateur de plasminogène tissulaire » (tPA). Les données disponibles indiquent une bonne efficacité lorsque le tPA est administré tôt dans le parcours de soins (chronodépendance), soit ≤ 4,5 heures après l’apparition des symptômes. Un tel traitement augmente la probabilité que le patient puisse marcher seul au moment du congé et être en mesure de retourner à son domicile.

C’est dans ce contexte que le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a demandé à l’INESSS d’effectuer une évaluation sur le terrain et de documenter 1) la structure du réseau de soins concerné dans la prise en charge de l’AVC ischémique en phase hyperaiguë; 2) les processus de soins; 3) les délais associés à chaque étape du processus de soins et 4) la proportion de patients traités dans les délais recommandés par les lignes directrices en vigueur au moment de l’évaluation.

Les résultats de l’évaluation sur le terrain sont donc présentés dans ce portrait.

Abonnez-vous à notre infolettre dès maintenant

Abonnement