Faisabilité et pertinence de déployer des centres satellites de radiothérapie munis d’un seul accélérateur linéaire

2016-06-07 | Cancérologie

Notice Santécom: 74321

La radiothérapie est une composante importante de l’arsenal thérapeutique déployé contre le cancer. On estime que la radiothérapie sera indiquée pour un peu plus de 50 % des patients atteints de cancer à un moment au cours de leur maladie. Au Québec, les services de radiothérapie sont actuellement dispensés dans 12 centres situés dans 9 des 16 régions administratives. Ces services sont principalement offerts dans les grands centres urbains. Ainsi, les patients vivant dans les régions éloignées doivent se déplacer loin de leur résidence et de leurs proches pour recevoir des traitements, et ce, à un moment où ils sont particulièrement vulnérables.

Afin d’améliorer l’accès, la Direction générale de cancérologie (DGC) a demandé à l’INESSS de réaliser la présente note informative visant à la soutenir dans sa décision concernant l’implantation de centres satellites de radiothérapie munis d’un seul accélérateur linéaire dans certaines régions éloignées, en particulier l’Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord et la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

La synthèse de la littérature ainsi que l’expérience rapportée de quelques centres à travers le monde et ailleurs au Canada confirment que le déploiement de centres de radiothérapie à appareil unique qui soient capables d’offrir des traitements sécuritaires et de qualité est un projet réalisable. Cependant, le déploiement et l’exploitation de tels centres posent plusieurs défis notamment la capacité de garantir la présence de suffisamment de personnel sur place en tout temps et la continuité des soins en cas de bris d’équipement.

Plusieurs autres éléments contextuels doivent également être pris en compte en particulier l’impact sur les autres services impliqués dans le parcours de soins de la clientèle en cancérologie (à titre d’exemple en radiologie et médecine nucléaire). D’autre part, le déploiement de centres de radiothérapie à appareil unique en région contribuerait à alléger le fardeau important que les patients doivent supporter pour recevoir des traitements, de telle sorte que les considérations liées à la distance ne constitueraient plus le principal critère de décision.

Abonnez-vous à notre infolettre dès maintenant

Abonnement