Évaluation des retombées de la mise en œuvre du guide d’usage optimal sur l’autosurveillance glycémique chez les adultes atteints de diabète de type 2 non traités par l’insuline

2016-03-31 | Médicaments: Usage optimal

En décembre 2013, l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) a publié un guide d’usage optimal (GUO) sur l’autosurveillance de la glycémie (ASG). Afin de documenter l’effet de ce GUO, l’INESSS a :

  • dressé un portrait de l’usage des bandelettes d’ASG facturées au régime public d’assurance médicaments du Québec (RPAM) avant et après sa publication;
  • entrepris une mesure de ses retombées en ce qui touche à l’évaluation des efforts de diffusion, à l’ampleur de la sensibilisation, à l’adoption, à l’appropriation et à l’utilisation des recommandations par les professionnels de la santé.

Les résultats du portrait d'usage révèlent une légère augmentation de l’usage de bandelettes chez les anciens utilisateurs ne prenant pas d’insuline, de la période précédant à celle suivant la publication du GUO sur l’ASG. Chez les nouveaux utilisateurs n’étant pas traités par l’insuline, l’intensité d’usage des bandelettes a légèrement diminué, de la période précédant à celle suivant la publication du GUO sur l’ASG. Les résultats suggèrent au mieux une faible diminution de l’intensité d’usage des bandelettes d’ASG chez les nouveaux utilisateurs ne prenant pas d’insuline.

Concernant l’évaluation des retombées du GUO sur l’ASG, l’INESSS constate qu’il y a une assez bonne perception du changement de pratique relative à l’enseignement, à l’individualisation, à l’utilisation des résultats et à la réévaluation de l’usage de l’ASG, principalement par les infirmières, les pharmaciens et les diététistes / nutritionnistes. Par ailleurs, certains efforts devront continuer à être menés afin de favoriser l’atteinte des objectifs de changement de pratique.

Abonnez-vous à notre infolettre dès maintenant

Abonnement