Avis sur l'usage des probiotiques en prévention des diarrhées associées à Clostridium difficile chez les patients hospitalisés et sous antibiothérapie, au Québec

2017-06-19 | Médicaments: Usage optimal

Les diarrhées associées à Clostridium difficile (DACD) représentent un important problème de santé aux conséquences graves pouvant survenir chez des patients ayant consommé un antibiotique et, plus particulièrement, les aînés ou les personnes fragilisées par des conditions cliniques particulières.  Pour améliorer leur taux de DACD, certains milieux ont ajouté à l’arsenal thérapeutique et aux mesures d’hygiène-salubrité, l’usage de probiotiques.

C’est dans ce contexte de prévention des DACD que le cabinet ministériel a mandaté l’INESSS d’évaluer les données probantes et d’émettre un avis d’évaluation de pertinence clinique. L’objectif principal de cet avis visait à déterminer l’efficacité potentielle de différentes formulations d’agents probiotiques disponibles sur le marché canadien en termes de bénéfices sur la prévention des DACD et, le cas échéant, d’identifier la place de ces produits parmi les mesures préventives.

Dans l’état actuel des connaissances, il est prématuré d’offrir à tous les patients québécois, hospitalisés et sous antibiothérapie, des probiotiques dont le niveau de preuve scientifique est faible considérant les bénéfices à portée plus large des autres mesures en prévention et contrôle des infections et en antibiogouvernance des antimicrobiens.  En attendant de nouvelles données issues d’études de bonne qualité méthodologique sur l’efficacité des probiotiques, l’usage de probiotiques, fondée sur une approche populationnelle dans les établissements de santé, n’est recommandé à l’exception d’un contexte de recherche.

 

Note: La revue systématique complète avec méta-analyse sur les différentes formulations de probiotiques est disponible sur demande en nous contactant à inesss@inesss.qc.ca

Abonnez-vous à notre infolettre dès maintenant

Abonnement