Avis sur la standardisation des pratiques relatives aux allergies aux bêta-lactamines (modifications apportées au rapport du 20 février 2017)

2017-06-28 | Médicaments: Usage optimal

Notice Santécom: 95988

 

SONDAGE – Qu’avez-vous pensé :

Il est fréquent que des patients rapportent une allergie aux pénicillines non documentée sans savoir dans quel contexte ce médicament avait été prescrit ni les effets qui avaient été observés. Le diagnostic, posé généralement dans l’enfance, est la plupart du temps conservé jusqu’à l’âge adulte et le patient se retrouve « étiqueté allergique » à vie sans qu’aucune investigation complémentaire ne soit faite. Une communication soutenue et sans obstacle entre les différents professionnels de la santé demeure primordiale pour la sécurité et l’atteinte des objectifs thérapeutiques du patient. Cependant, l’absence de standardisation dans la consignation des informations relatives aux allergies médicamenteuses empêche actuellement d’uniformiser les méthodes de communication à travers tout le continuum de soins, au Québec.  

 

C’est dans ce contexte que les parties prenantes qui participent à la mise à jour des guides d’usage optimal en antibiothérapie, inscrite dans le grand chantier de pertinence clinique, ont soulevé le besoin de faire la lumière sur la problématique et d’élaborer des outils d’aide à la pratique afin d’obtenir une meilleure compréhension des différents types de réactions allergiques et d’assurer une communication plus précise et plus efficace entre les différents intervenants. L’INESSS a donc entrepris des travaux ayant pour objectif de réaliser un avis comportant des recommandations destinées aux décideurs pour standardiser la pratique au regard du diagnostic, de la documentation et du partage de l’information de santé relative aux allergies médicamenteuses dans l’ensemble du réseau de santé québécois ainsi que des recommandations cliniques visant à soutenir et à guider les professionnels de la santé en vue d’une utilisation plus efficace et sécuritaire des bêta-lactamines.

À la suite de la publication du 20 février 2017, l'INESSS a reçu des commentaires sur l'applicabilité de certaines des recommandations cliniques chez les enfants, notamment lorsque l’histoire d’allergie est floue ou peu convaincante ou que l'antécédent d'allergie suggère une réaction retardée cutanée non sévère, considérant que le risque de base d’une réelle allergie dans la population pédiatrique est faible. Conséquemment, l’INESSS a procédé à des modifications de certains aspects des recommandations dans ce contexte et a amélioré la présentation des informations dans l’outil d’aide à la décision en cas d’allergie aux pénicillines.

Afin que l’algorithme décisionnel fasse partie d’un processus clinique global, tous les outils développés par l’INESSS sont dorénavant regroupés dans un seul document.

Les risques de réactions croisées sont désormais mis en contexte avec le faible risque de base des allergies aux pénicillines dans la population puis représentés de façon graphique.

Finalement et afin d’aider les cliniciens à faire un choix éclairé selon la sévérité de la réaction antérieure, les conditions d’administration des différentes bêta-lactamines sont présentées comme suit :

  • Je prescris de façon sécuritaire
  • Je prescris avec prudence
  • J'évite de prescrire

Les outils tirés des recommandations cliniques et de la revue systématique avec méta-analyses réalisée par l’INESSS sur l’évaluation du risque de réactions croisées aux céphalosporines et carbapénèmes chez des patients ayant une allergie CONFIMÉE aux pénicillines sont :

  • un outil interactif comportant des définitions des différents types de réactions allergiques et des manifestations cliniques les plus fréquentes associées aux bêta-lactamines;
  • un Outil d’aide à la décision en cas d’allergie aux pénicillines incluant un algorithme décisionnel résumant les principaux critères de décision relatifs à la gestion des risques associés à la réintroduction d’une bêta-lactamine en fonction de la sévérité de la réaction allergique initialement observée, au sein d’un processus clinique global. Cet outil est présenté sous forme dynamique permettant un niveau de lecture rapide avec une série de questions et des mises en garde importantes, puis un niveau de lecture plus approfondi pour les professionnels qui désirent avoir plus d’information.
  • un formulaire normalisé (en français et en anglais, versions dynamique et statique) de déclaration d’une nouvelle réaction d’allergie médicamenteuse afin de standardiser les méthodes de documentation à travers l’ensemble du réseau de soins de santé au Québec, en plus d’assurer une communication soutenue entre les différents professionnels, nécessaire à l’atteinte des objectifs thérapeutiques du patient.

Les guides d’usage optimal en antibiothérapie se réfèreront dorénavant à ces outils et certains guides contiendront une version adaptée de l’algorithme décisionnel.

Note: Les revues systématiques complètes avec méta-analyse sur l’évaluation du risque de réactions croisées aux céphalosporines et carbapénèmes chez des patients ayant une allergie CONFIRMÉE aux pénicillines sont disponibles sur demande en nous contactant à inesss@inesss.qc.ca

Abonnez-vous à notre infolettre dès maintenant

Abonnement