Optimal use of immunoglobulins in infectious diseases

12-13-2021 | Médicaments: Usage optimal

Les immunoglobulines humaines (Ig) non spécifiques sont des produits stables extraits du plasma humain. Leur coût est élevé, leur approvisionnement est variable et leur usage au Québec connaît une constante augmentation depuis de nombreuses années, notamment dans plusieurs domaines médicaux dont l’infectiologie.

C’est dans ce contexte que le MSSS a demandé à l’INESSS d’élaborer des recommandations cliniques relatives à l’usage des Ig non spécifiques en infectiologie.

À la suite de son évaluation, l’INESSS n’a retenu que les recommandations qui ont fait l’objet d’un consensus entre les experts. Conséquemment, l’usage des Ig est recommandé pour trois indications en option de traitement, en traitement de deuxième intention ou dans des situations particulières, pour 1) la cardiomyopathie virale chez l’enfant; 2) le syndrome du choc toxique et 3) le syndrome inflammatoire multisystémique ayant un lien temporel avec la COVID-19. Leur usage est non recommandé pour les sept indications suivantes : 1) la cardiomyopathie virale chez l’adulte; 2) la COVID-19 (sans syndrome inflammatoire multisystémique); 3) l’entérocolite à Clostridioides difficile; 4) l’éruption cutanée et la mucosite induites par Mycoplasma pneumoniae; 5) la fasciite nécrosante (sans critère de choc); 6) la prévention des infections à la suite d’un trauma ou d’une intervention chirurgicale et 7) le sepsis (excepté le sepsis néonatal à entérovirus);

Les recommandations formulées dans ce guide s’ajoutent à celles présentes dans les guides précédents en neurologie, en hématologie, en immunologie clinique, en dermatologie et en rhumatologie et ont pour objectif de réduire l’usage inapproprié de cette ressource.

REF753

Subscribe to our newsletter now

Subscription