Dexaméthasone (mise à jour complétée 03-08-2020)

POSITION DE L’INESSS À CE JOUR (Mise à jour le 3 août 2020)

En se basant sur la documentation scientifique disponible au moment de sa rédaction et malgré l’incertitude existante dans cette documentation et dans la démarche utilisée, l’INESSS estime que:

Basé sur la publication de résultats préliminaires d’un essai comparatif à répartition aléatoire (ECRA) ouvert, l’état actuel des connaissances scientifiques est encourageant et positionne la dexaméthasone comme un traitement à visée thérapeutique potentiel chez des patients COVID-19 hospitalisés dans un état grave ou critique qui nécessite un recours à l’oxygénothérapie. Chez ces patients, son usage pourrait être considérée au cas par cas si les bénéfices escomptés surpassent les risques.

  • L’état actuel des connaissances scientifiques, basé sur la publication de résultats préliminaires d’un ECRA ouvert suggère que la dexaméthasone, comparativement aux soins standards seuls,
    • réduit la mortalité chez des patients COVID-19 hospitalisés ayant des besoins en oxygénothérapie, avec un impact clinique plus important chez les patients nécessitant le recours à une ventilation mécanique invasive [Niveau de preuve scientifique : modéré].
    • diminue les risques que les patients COVID-19 hospitalisés, sans oxygénation ou sous oxygénation non invasive, aient recours à une ventilation mécanique invasive [Niveau de preuve scientifique : modéré].
    • diminue la durée d’hospitalisation et augmente la probabilité de sortie de l’hôpital des patients COVID-19 hospitalisés. L’ampleur des effets observés est cependant ténue [Niveau de preuve scientifique : faible].
  • L’état actuel des connaissances scientifiques ne permet pas d’apprécier l’innocuité de la dexaméthasone chez des patients COVID-19 dont l’état de santé requiert une hospitalisation [Niveau de preuve scientifique : insuffisant].

Abonnez-vous à notre infolettre dès maintenant

Abonnement