Mise à jour 08-05-2020

Des experts de l’INSPQ, de l’Université Laval (Groupe de recherche en modélisation mathématique et en économie de la santé liée aux maladies infectieuses), du Groupe de modélisation de l'Université McGill, et de l’INESSS ont réalisé des projections de l’évolution probable de l’épidémie selon des scénarios d’assouplissement des mesures de distanciation physique et de confinement ainsi que des projections permettant d’estimer ses répercussions sur les admissions hospitalières et sur l’occupation des lits réguliers et de soins intensifs.

Abonnez-vous à notre infolettre dès maintenant

Abonnement